Vous êtes ici : Accueil › Recherche › Fiche ressource

Les représentations sociales de l'écriture et le rapport à l'écriture en langue étrangère : une approche didactique pour l'enseignement et l'apprentissage de l'écrit en FLE en milieu universitaire australien

Par : Blandine Guillot

Date : 29 octobre 2010 | disponible sur https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00638579

Cette thèse examine les notions de représentations sociales et de rapport à l'écriture (Barré-De Miniac 2000), situées dans un contexte plurilingue. Le premier enjeu de la thèse est de réinvestir ces notions issues de la didactique du français langue maternelle (LM) dans le contexte plurilingue d'un programme de français dans une université en Australie. Le deuxième enjeu est d'analyser l'évolution de la capacité scripturale des apprenants de la deuxième année à la quatrième année de français et de comparer la description de leurs processus d'écriture en LM et en langue étrangère (LE). L'objectif est de saisir l'activité scripturale dans ses dimensions psychologique, sociale et cognitive. L'analyse du topic (Berthoud 1996) réalisée sur le corpus discursif des enseignants (à partir d'entretiens individuels) montre les limites de la notion de rapport à l'écriture dans un contexte plurilingue et a permis de dégager une notion centrale dans cette situation d'enseignement : le rapport à la langue étrangère apprise. L'analyse du topic réalisée sur le corpus discursif des apprenants (groupes de discussion) indique que leur travail d'écriture en LE commence par celui des idées, et que le passage à l'écriture en LE s'avère un moment privilégié de prise de conscience des phénomènes langagiers par le fait que cet instant d'écriture active la connaissance de deux ou plusieurs langues. Cette situation de transition entre les langues, rendue plus aiguë par l'écriture, est rapprochée de la zone prochaine de développement (ZPD) de la théorie socioculturelle de Vygotski dans la mesure où sont mises en évidence l'élaboration de stratégies d'apprentissage et l'intériorisation de la langue dans ce travail de négociation. La comparaison des procédures d'écriture en LE et celles en LM indique que l'attention porte sur des points différents d'écriture selon le niveau de l'apprenant. L'analyse des données scripturales se subdivise en trois parties. Premièrement, sont extraits des consignes rédactionnelles les aspects qui renforcent la littératie en LE par l'écrit. Deuxièmement, les productions écrites proposent une autre entrée sur le rapport à l'écriture des apprenants. Analysées à partir d'une approche basée sur la linguistique systémique fonctionnelle de M. K. Halliday pour déterminer l'investissement des scripteurs dans leurs productions, elles démontrent un investissement différent du scripteur selon son niveau de langue. Enfin, l'analyse des annotations des lecteurs évaluateurs établit la continuité des topics élaborés au niveau discursif dans le corpus scriptural, et met en évidence que les annotations appuient surtout le rapport à la langue. L'analyse des données orales et scripturales dans un contexte plurilingue a permis d'observer le rapport à l'écriture par la saisie de la continuité du topic sur l'ensemble du corpus et contribue à préciser théoriquement la notion utilisée dans un contexte universitaire plurilingue par la mise en évidence des notions telles que le rapport à la langue, le rapport à l'apprentissage, et celle de passage entre les langues.

Mots-clés : Social representations of writing, relation to writing, French as a foreign language, Australia, representations sociales de l'ecriture, rapport a l'ecriture, francais langue etrangere, Australie et [SHS.LANGUE] Humanities and Social Sciences/Linguistics

› APERÇU DE LA RESSOURCE
Identifiant tel-00638579
Collection Archives ouvertes
Source Le serveur TEL (thèses-en-ligne)
Organisation Centre pour la communication scientifique directe
Périmètre Publications
Langue Français
Type Mémoires, Thèses et HDR
Faire un lien direct vers la ressource hdl:10670/1.xyvm2n
› POUR ALLER PLUS LOIN...
› ENRICHISSEMENTS?
› ESPACE GÉOGRAPHIQUE
› PARTAGER